Tracasseries routières à Kinshasa : les chauffeurs en grève improvisée depuis ce matin

Sans avoir été prévenus, les kinois se sont rendus aux arrêts de bus ce matin du lundi 12 juillet en trouvant un déficit de taxi comme on en connaît rarement. Pour cause, la mort d’un chauffeur et son receveur tous deux tués hier après avoir été violentés par des armes de policiers. 

Sur les arrêts de bus, la plupart sont des élèves finalistes se rendant à la première épreuve des ExEtat, la dissertation ; d’autres sont de travailleurs qui font de kilomètres pour atteindre leur lieu de travail. 

Au Rond-point Ngaba, les chauffeurs qui désobéissent à ce mot d’ordre de grève sont menacés de mort et leurs voitures caillassées.  

GREEN RDC 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *