Politique forestière de la RDC : Pour Didace Pembe, il ne faut pas réinventer le fil à couper le beurre

Interviewé par votre rédaction, Didace Pembe, Député national et Président du parti écologiste AECO-les Verts, trouve inopportun l’élaboration d’une politique forestière nationale pendant que le code forestier existe déjà et souffre d’un manque d’application.

A titre de rappel, l’atelier de l’élaboration de la politique forestière nationale tenu du 05 au 06 de ce mois de Mars, a pour principal objectif de contribuer à l’amélioration de la gouvernance forestière en RDC

« J’encourage l’initiative, cependant je pense que l’arsenal juridique congolais a suffisamment traité de la problématique forestière. Certes, il faut des mises à jour, mais l’application du Code forestier peut à elle seule remédier à grand nombre de problèmes que connaît le secteur du bois en RDC » a argumenté l’ancien Ministre national de l’Environnement.

S’agissant des pistes de solutions, Didace Pembe  propose d’encadrer le secteur forestier, notamment par l’octroi des Permis de coupe artisanale, mais également créer une coorporation des coupeurs artisanaux afin de réglementer ce secteur. 

« Conserver nos forêts ne doit pas être un frein pour le développement de notre pays. Il faut une exploitation rationnelle de ces ressources en vue de générer des emplois et participer à la lutte contre la pauvreté » a souligné l’élu du peuple.

Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *