Nord-Kivu : l’ICCN érige un Mur électrique au Parc des Virunga

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) construit depuis le début de l’année en cours un mur électrique de plus de 70 km de longueur autour du parc Virunga dans le but de séparer les populations des habitats des animaux.

Plus ancien Parc de la RDC et d’Afrique, Virunga est souvent une proie facile au braconnage. Cette clôture permet de contrôler les entrées et sorties dans le Parc, cela pour faciliter la gestion des ressources naturelles et contribuer à la protection des animaux et des populations qui se voient souvent en collision directe. Selon Cosma Wilungula, Directeur général de l’ICCN, « la mise en place de ce projet intervient dans la lutte contre le braconnage qui est un véritable problème en République Démocratique du Congo ».

Cosma Walingula, DG ICCN

Par ailleurs, le braconnage comme acte illicite vise l’exploitation des ressources naturelles d’une forêt, d’une réserve naturelle ou d’un parc. Dans cette tentative, bon nombre d’animaux et plantes sont en voie de disparition. D’aucuns n’ignorent, le conflit presque habituel que connaît la partie Est du pays qui se justifie notamment par le braconnage. L’instauration de ce mur aidera également à protéger la RDC des attaques extérieures perpétrées par les pays voisins à la recherche d’un gain quelconque.

Kevine Mbombo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *