N-Kivu : le réseau de distribution d’eau potable élargi de 65 km grâce au programme britannique IMAGINE

Ces infrastructures ont été construites sur financement du gouvernement britannique à travers son programme IMAGINE, implémenté par son partenaire Mercy Corps en partenariat avec le gouvernement provincial, la REGIDESO et les communautés de Goma. Ce projet a pour objectif l’amélioration de la desserte en eau potable dans les villes de Goma et de Bukavu pour près de 1,1 millions de personnes.

Pour augmenter la quantité et améliorer la qualité de l’eau pour la population de Goma, le programme IMAGINE a construit 2 réservoirs d’eau d’une capacite de 5000 mètres cubes chacun respectivement à Bushara et au Mont Goma ; il a élargi le réseau de distribution d’eau de la ville de 65km et installé 94 bornes fontaines à travers différents quartiers.

La Directrice de la Coopération britannique, Juliette John, s’est réjouie de l’impact positif du projet qui a atteint son objectif principal qui était de réduire l’incidence de la diarrhée chez les enfants de moins de 5 ans. Les résultats cumulés ont révélé une réduction de plus de 50% des cas de diarrhée depuis le début du projet en février 2016.

La cérémonie qui s’est tenue le 31 mars dernier en présence du gouverneur Carly Nzanzu marque la clôture du programme IMAGINE à Goma. Le gouvernement provincial du Nord Kivu sera désormais responsable de ces infrastructures qu’il administrera sur base d’un système de gestion transparent qui reflète les dispositions de la loi sur l’eau de 2015 et qui préserve la pérennité de ces infrastructures. La clôture du programme dans la ville de Bukavu aura lieu quelques jours plus tard lors de la remise officielle des infrastructures d’eau construites par IMAGINE aux autorités provinciales du Sud Kivu par l’Ambassadeur du Royaume-Uni en RDC, Emily Maltman.

Pour information, IMAGINE est un programme de 7 ans financé par le gouvernement du Royaume-Uni à hauteur de £38 millions ($52 millions), y compris la phase de conception dans les villes de Goma et Bukavu.

Depuis le début du programme IMAGINE, les taux moyens de diarrhée pour les villes de Goma et Bukavu ont plus que diminué de moitié, passant de 13% à 4,6% à Goma et à 5,3% à Bukavu de février 2016 à février 2021.

COMMUNIQUÉ  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *