Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme : la Communauté internationale veut y mettre un terme !


ACTUALITÉ / vendredi, octobre 11th, 2019

Tenue à Lyon en France, la sixième conférence de reconstitution des ressources du « Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme« , avait vu la communauté internationale manifester son ambition de financer entre 2021 et 2023 ce projet de lutte contre les trois fléaux susmentionnés.

Ce communiqué publié conjointement par les ambassades de France et des USA a fait plus d’un pays joyeux !

Lors d’une conférence en présence des ambassadeurs de la France et des USA, principaux donnateurs du Fonds mondial, l’instance nationale de coordination du Fonds mondial en RD. Congo (CCM-RDC) n’a pas caché son assentiment face à cette annonce qui profite au pays de Lumumba. Pour rappel, la RDC est depuis 2002, deuxième bénéficiaire en Afrique avec un don avoisinant les deux milliards USD.

Par ailleurs, la RDC recevra du fonds mondial, une subvention de 572 millions USD entre 2018 et 2020. Avec cette offre, plusieurs centaines des milliers des personnes souffrant des trois maladies concernées par ce projet, vont bénéficier d’ici 2018 d’un traitement approprié.

« L’aide américaine destinée au secteur de la santé en RDC est un aspect important du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité entre les États-Unis et la RDC, notre cadre bilatéral de coopération lancé lors de la visite du Président Tshisekedi à Washington en avril », a mentionné  l’Ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer.

Il faut noter que lors de cette conference de presse, le pays de l’Oncle Sam a fait état de lieu de son investissement annuel de 200 millions de dollars américains.

Pour sa part, le diplomate français, François Pujolas, se félicitant de la réussite de cette conference, et a affirmé qu’Emmanuel Macron accorde au secteur sanitaire en RDC, une place importante du partenariat renouvelé entre la RDC et la France.

Les deux principaux donnateurs du fonds mondial ont félicité le nouveau gouvernement congolais pour sa contribution de six millions des billets américains au fonds mondial.

A titre de rappel, depuis sa création en 2002 dans 142 pays, plus de 41 milliards ont été alloués dans la lutte contre le Sida, la tuberculose et le malaria, contribuant ainsi à une réduction considérable du taux de mortalité.

Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *