Le PIF octroie des équipements de laboratoire au CERERK/ISTA et forme le personnel pour la certification des foyers améliorés

Ce vendredi 13 décembre, le Centre d’études et de recherches sur les énergies renouvelables Kitsisa Khonde (CERERK) de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) a reçu du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF), un lot d’équipements de laboratoire, destinés à la certification des foyers améliorés en vue de favoriser la réduction d’usage du charbon de bois dans les ménages.

En effet, dans le cadre de son appui au CERERK/ISTA, le PIF s’inscrit dans la logique d’une assistance logistique et formation du personnel matérialisée par des équipements du laboratoire et la mise à niveau du personnel chargé de certifier les foyers améliorés. Pour ce dernier point, le PIF a fait venir des USA, Monsieur Samuel Bentson de l’APROVECHO, qui a supervisé l’installation des matériels ainsi que la formation du personnel. Tous ces aspects entrent dans le cadre du Projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers appuyé par la Banque mondiale.

Dans cette perspective, le PIF, cette structure dédiée au Ministère de l’Environnement et Développement Durable, a mis les bouchées doubles, à la fois en mobilisant les ressources matérielles, mais aussi celles humaines, car le personnel de ce centre a bénéficié d’une formation sur les normes ISO sanctionnée par un certificat.

Signalons par ailleurs que cette cérémonie a connu la présence du Directeur des Forêts, José Ilanga qui a représenté le Secrétaire général au Ministère de l’Environnement et Développement Durable, empêché.

Au centre, José Ilanga (Directeur des Forêts)

D’une pierre deux coups, le responsable de la Direction générale des forêts a procédé à la remise des équipements de laboratoire au CERERK, et par la même occasion, inaugurer l’extension du même centre.

À titre de rappel, le PIF avait déjà remis l’an passé, un ensemble des matériels informatiques à ce même laboratoire, qui également, s’est vu ériger un hangar pour besoin d’extension.

Pour sa part, le Professeur Pierre Kasengedia, DG de l’ISTA, a salué l’implication du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF), qui par cette action, encourage les recherches sur les stratégies de réduction des émissions de gaz à effet de serre, dans ce cas de figure, les foyers améliorés qui tombent à point nommé, au moment où le monde fait face à une crise climatique.

Au centre, le Professeur Pierre Kasengedia (DG ISTA)

Ce qu’il faut retenir de cette cérémonie, c’est qu’avec ces nouveaux outils d’une valeur de 89 500$, ce laboratoire est désormais capable de servir de repère dans la certification des foyers améliorés non seulement au niveau national, mais régional, car ce centre est unique en Afrique centrale.

Par ailleurs, le PIF dans cette initiative s’est fait entouré des meilleurs. C’est ainsi que le BERD du Burkina-Faso, collaborateur direct du CERERK, est venu comme assistant technique, appuyer le secteur des foyers améliorés en RDC.

Notons qu’avec les foyers améliorés, il en va sans dire que sa mise en place dans les ménages congolais, contribuera considérablement à la réduction du taux de déforestation dûe à la coupe de bois motivée par et pour le besoin quotidien du charbon de bois.  

Capable d’appuyer la RDC dans sa transition écologique, ce lieu d’expérimentation s’inscrit dans l’optique d’employer les moyens techniques et scientifiques dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Parmi les équipements remis, il y’a le séparateur de gaz, le calorimètre, la bombonne à oxygène, le compteur de pollution d’air, le four électrique, le thermomètre infra rouge, le lems et autres. Ces matériels permettent de mesurer le taux d’émission, de certifier la durabilité des foyers et d’authentifier la qualité d’un foyer amélioré, selon les standards internationaux répondant aux normes ISO.

Le lems
Thermomètre infrarouge

Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *