La Regideso fait le point sur sa capacité à alimenter Kinshasa

Existant depuis 80 années, la Regideso a fait ses preuves dans le secteur de distribution d’eau en RDC. Laquelle distribution est souvent mitigée au vu des pénuries ça et là mais aussi suite à la qualité relative de l’eau desservie.

En ce qui concerne les abonnés de la commune de Mont Ngafula dans la province de Kinshasa, du moins dans la plupart de ses quartiers et recoins où les habitants passent des semaines voire des mois sans eau, la population se plaint de recevoir toujours la facture de la Regideso. « Nous vivons un calvaire réel à Mont Ngafula. Sommes-nous en ville ou au village ? Toute la partie de l’hôpital Monkole, Habitat, Liyolo, Kindele et consorts, sont privés de l’eau de la REGIDESO. Pourtant, il y a toujours des factures qui atterrissent dans nos parcelles à la fin de chaque mois. Qui se moque de qui ? » a vociféré un habitant du quartier Kindele à Mont Ngafula.

Sur ce, la REGIDESO pour pallier les carences, mais surtout les dessertes en eau des quartiers jusque-là non-alimentés, procédera à la fourniture par camions-citernes qui viennent d’arriver par le volet social. A cet effet, elle invite ses abonnés à régler régulièrement leurs factures car cela aidera à payer les produits indispensables au traitement de l’eau, d’entretien des matériels et leurs renouvelements, c’est ce qu’a souligné Émile Lusambe, le chef de la division communication à la REGIDESO.

Par ailleurs, la REGIDESO est une société commerciale ayant à ce jour comme unique actionnaire l’État congolais. Ce dernier doit plus de 150 millions de dollars à la société, qui paye régulièrement ses taxes, pendant que les abonnés de Kinshasa ont plus de 100 milliards de francs congolais de retard de paiement de factures, conclut le responsable de la communication.

Ali MALIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *