Kinshasa : retard de la saison sèche, conséquence du changement climatique

Traditionnellement, c’est déjà au mois de mai que s’observe un climat doux dans la province de Kinshasa et celles environnantes, en raison de la saison sèche. Pour cette année, le changement climatique semble s’être imposé dans le cycle de changement de saisons. Certains  affirment même que le fréon qui servait à apaiser le climat serait dérobé… 

De façon courante, un climat agréable règne en République démocratique du Congo. Comme dans la plupart des pays d’Afrique sous ces latitudes, on distingue une alternance de saisons sèches et de saisons humides ou saisons des pluies.

  • De janvier à février : courte saison sèche.
  • De mars à mai : courte saison des pluies.
  • De juin à septembre : longue saison sèche.
  • D’octobre à décembre : longue saison des pluies.

La République du Congo étant proche de l’équateur, les températures sont rarement inférieures à 20°C. Elles sont comprises entre 18 et 22 °C pendant la saison sèche, et entre 28 et 32°C lors des saisons des pluies. En moyenne, le degré hydrométrique moyen par saison est de 60% en saison sèche et de 96 % en saison humide. 

De l’avis de certains experts, les chaleurs observées jusqu’à cette période de l’année constitue une manifestation claire et nette de conséquences du changement climatique qui doit interpeller toute l’opinion en vue d’adopter les pratiques écocitoyennes. 

GREEN RDC 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *