Kinshasa : énième pluie dévastatrice qui ne trouvera pas de mesures idoines

On aurait cru un deuxième déluge venu détruire l’humanité ainsi que toute création. La pluie de ce 16 mars 2021 a, une fois de plus, mis à nue les défaillances de l’urbanisation de Kinshasa. Constructions anarchiques, absence des canaux de passage d’eaux diluviennes… même les coins chics de la capitale ne sont pas épargnés par les désarrois de la pluie, fille de mère nature. 

De ce spectacle désolant, il est urgent de penser à panser les erreurs du passé en urbanisant comme il se doit la ville-province de Kinshasa, en lieu et place d’attendre les pertes en vies humaines avant de réagir. 

A noter que ce processus d’urbanisation, appelé à s’étendre sur toute la RDC, n’est pas que l’affaire des gouvernants, les gouvernés sont d’autant plus impliqués surtout qu’ils sont les premières victimes des crimes de pluies. 

GREEN RDC 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *