Kin-Bopeto : Gentiny Ngobila entame la phase d’évaluation

Le Gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila a tenu le samedi 11 janvier dernier, une réunion avec les bourgmestres des communes et les commissaires de districts de la Police pour une évaluation de l’opération Kin- Bopeto.

« La lutte contre l’insalubrité dans la ville est capitale. Nous devons suivre de près par les différents encadreurs, des travaux de nettoyage des rues et artères principales ; de ramassage et d’évacuation des immondices ; de curage des caniveaux et collecteurs ; de la collecte des sachets et objets en plastique ; et de l’implantation des poubelles à travers la capitale. La sanction concerne tout le monde sans exception alors faisons de ce méga projet d’assainissement, Nôtre » a déclaré le Chef de l’exécutif provincial.

Pour sa part, Didier Tenge Te Litho, Ministre provincial de l’Environnement, Tourisme et Aménagement de la ville a rappelé les instructions du Gouverneur sur la matérialisation de Kin-Bopeto. « Nous devons mettre en application les différents édits, notamment 003 du 19 septembre 2013, sur la protection de l’environnement et l’assainissement de la ville ; mais aussi l’édit 005 du 19 octobre 2012 contre les nuisances sonores, ainsi que du décret du 8 mai 2014 relatif à l’utilisation des instruments sonores dans les lieux non-insonorisés » rappelle l’ancien bourgmestre de Kintambo.

Sur ce, des nouvelles réunions d’évaluation se tiendront dans chaque district dans les jours à venir, d’où un délai de 72 heures sera accordé à tous les bourgmestres, chefs de quartiers et de rues, ainsi que leurs services de sécurité, en vue de l’application sans faille des directives en rapport avec l’opération Kin-Bopeto qui a pour but de redorer l’image de la capitale congolaise.

Ali MALIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *