Innostart 2019 : Israël Tshiani et Cephas Mukeba se démarquent dans l’innovation et la digitalisation


ACTUALITÉ / vendredi, octobre 11th, 2019

Israël Tshiani de l’Université panafricaine de Lubumbashi et Cephas Mukeba de l’Université de Kinshasa sont les grands gagants de l’« Innostart 2019 », une initiative favorisant l’Innovation, la digitalisation et l’entrepreunariat dans le milieu académique.

Cette dernière est née d’une collaboration entre le programme de maintien de la Biodiversité et de Gestion durable des Forêts (BGF), de la GIZ et l’entreprise Airbus.

Ces lauréats bénéficient ainsi de l’opportunité d’être exposés à un réseau d’investisseurs de l’entreprise Airbus, à travers un séjour de 10 jours en Europe. Mais aussi la possibilité de compétir face à d’autres lauréats de la Caravane Africa4Future, une initiative de l’entreprise Airbus visant à promouvoir des partenariats technologiques entre Airbus et les Startups en Afrique.

Par ailleurs, à l’issu de cette nouvelle compétition qui concerne plusieurs pays africains, les lauréats auront la possibilité de remporter six mois d’incubation et de coaching au sein de l’entreprise Airbus et un appui financier pour la réalisation de leur projet.

Il sied de retenir que le pitch final où il ne restait que cinq finalistes s’est tenu le 28 septembre 2019 face à un jury constitué de sept membres, représentant par leur constellation, les différents secteurs d’intérêts dont le secteur privé, le secteur académique ainsi que les partenaires techniques et financiers. Le public présent lors de l’évènement de clôture de l’InnoStart 19 a également eu droit au vote.

Le vote du publique comptant pour 20 % des résultats finaux et celui du jury pour 80 %, a ainsi permis de départager les deux gagnants de cette phase finale.

Contexte

Au départ, plus de 70 candidatures provenant essentiellement des institutions de formations de la RDC en général et en particulier celles de la Stratégie 2020 ou membre du RIFFEAC, ont été déposées du 12 août au 8 septembre 2019. Elles ont soumis des projets dans le secteur de la gestion durable des Ressources Naturelles.

Uniquement 16 porteurs de ces projets retenus pour leur caractère innovant et intégrant une technologie, ont ainsi accédé à la deuxième phase de l’InnoStart 2019, consistant en une formation qui s’est déroulé du 23 au 27 septembre 2019 au Pullman Hotel de Kinshasa.

 » Les 6 jours de formations, assurés par un duo de formateurs d’Airbus, avait pour objectif de booster les capacités des jeunes entrepreneurs à vendre leur produit face à des éventuels investisseurs à travers une succession de « Pitch » éliminatoires ayant conduit à la sélection de 10 puis de 5 projets « , rapporte un communiqué rendu public par InnoStart.

BOBO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *