« Il n’y a pas rupture de stock à Kinshasa » Didier Okito

« Le stock en réserve peut contenir les besoins de la population kinoise jusqu’en Mai », c’est l’affirmation du Vice-Ministre national en charge de l’économie, Didier Okito Lutundula.

Comme annoncé en fin de semaine passée, le Vice-Ministre procède à l’inspection des différents magasins basés à Kinshasa, dans le but de sensibiliser sur le respect strict de fixation des prix, qui implique la stabilité de ceux-ci.

Au vu du stock en réserve, le numéro Deux de l’économie nationale estime que la hausse des prix n’est pas justifiée. C’est pourquoi, ajoute-t-il, des équipes sont sur terrain pour un contrôle économique de régulation des prix de biens sur le marché. De ces études découleront des conclusions qui seront conduites auprès du Premier Ministre, afin de sanctionner les irrespectueux de la loi et stabiliser ainsi les prix sur le marché.

Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *