Eve Bazaïba et Dieudonné Musibono engagés à rentabiliser équitablement le capital forestier de la RDC

La Présidence de la RDC, à travers le Conseiller spécial en charge des questions environnementales, Prof. Dieudonné Musibono, et le Gouvernement avec le visage de la VPM, ministre de l’Environnement Ève Bazaiba Masudi, ont abordé ce mardi 25 mai au cabinet de la ministre, la problématique de l’équilibre entre richesses forestières et rentabilités en termes d’efforts contre le changement climatique. 

En effet, la RDC est dotée d’un capital forestier conséquent. Ses cours d’eaux, ses espaces verts, ses tourbières, ses terres arables, la cuvette centrale qui la traverse et toutes ses forêts font du pays le premier géant forestier africain et le deuxième au monde. Pourtant, toutes ces richesses appelées à être protégées ne profitent pas au congolais. 

De plus, les deux personnalités ont évoqué également la nécessité de restaurer le capital forestier congolais en vue de bénéficier des contreparties réelles de son potentiel en termes d’équilibre environnementale sur le plan mondiale. C’est l’un des défis majeurs que la Présidence et le Gouvernement s’engagent à relever. 

Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *