COVID-19 : En Afrique, des experts estiment le pic entre Juillet et Novembre

A l’occasion de la journée mondiale de l’Afrique célébrée le 25 mai, des experts en santé ont indiqué que les données de l’Union Africaine révélent que le continent semble être moins touché par la pandémie de COVID-19 par rapport au reste du monde.

Alors que le tableau de bord de l’UA parlent de 111.348 infectés dont 3.348 décès sur l’étendue du berceau de l’humanité, Catherine Linard Professeur en géographie de la santé de l’UNamur explique cette tendance est due à la présence d’une population majoritairement jeune disposant des anticorps suffisamment résistants. La femme à thèse ajoute que l’Afrique dispose d’un nombre limité de laboratoires de dépistage du virus, sans omettre qu’une grande partie de la population n’a pas un accès facile aux soins de santé dans les meilleures conditions qui soient.

Retenons que pour le combat que mène le continent africain dans la riposte contre le Coronavirus, l’Afrique du Sud demeure le pays le plus touché, cependant des experts en santé prévoient que le pic de la pandémie entre juillet et novembre.

Kevine Ngeleka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *