Coopération franco-congolaise : la France verse 15 millions USD en appui au projet de développement de l’agriculture en RDC


ACTUALITÉ / lundi, décembre 2nd, 2019

L’agriculture se veut une nouvelle piste de développement durable. C’est dans cette lancée que le 27 novembre dernier, une tripartite composée du Ministre congolais des finances, Sele Yalahuli ; du Directeur de l’agence française de développement, Didier Grebert et de l’ambassadeur de la France en RDC, François Pujolas, a procédé à la signature d’une convention du projet d’appui au développement de l’agriculture en zones de savanes et  des forêts dégradées, en présence du Ministre congolais de l’agriculture, Joseph Kasonga.

Riche pays avec le plus grand bassin forestier d’Afrique et le deuxième au monde, la République démocratique du Congo est occupée à 65% par les forêts. Cependant, des études prouvent que le pays de Lumumba est victime d’une déforestation importante due premièrement à l’agriculture itinéraire sur brûlis.

Il convient de noter que ce projet d’une durée de quatre ans, sera conduit par l’agence française de développement, experte du secteur avec plus de 60 ans dans le développement agricole à travers le monde, mais également en Afrique centrale.

Pour tout dire, ce financement est l’oeuvre du Fond national REDD +, qui lui tire ses ressources de l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI). Ce projet visant à conserver les couverts forestiers en RDC, sera mis en œuvre dans les provinces de la Tshopo et celle du Kwilu.

A titre nostalgique, il y’a lieu de rappeler que cette initiative vient matérialiser la coopération entre les pays de Macron et de Tshisekedi, qui déjà à New-York le 23 septembre dernier, avaient l’ambition de travailler de concert pour un partenariat gagnant-gagnant entre les deux républiques.

Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *