Attrapés en flagrance, des éléments FARDC et conservateurs de l’ICCN accusés de ravitailler en munitions les rebelles

Un réseau constitué des Officiers supérieurs et des subalternes des forces armées de la République démocratique du Congo, conjointement avec 2 conservateurs de l’Institut congolais de la conservation de la Nature, de Mutsora Bagheni et de garamba Soma, a été pris en flagrance le 15 mars dernier par le service de sécurité de Beni. Ce dernier a récupéré 83 box contenant chacun 1300 cartouches, soit un total de 107 900 cartouches des AK47 et un demi sac des cartouches PKM. 

Selon une source de la société civile de Beni, ce réseau nouvellement démantelé faisait disparaître les cartouches de stocks FARDC pour ravitailler l’enemi. 

Sur place, la société civile exige un procès public pour que la vérité soit connue et également dissuader ceux qui sont encore dans ce type de pratique. 

GREEN RDC 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *