Riposte contre Ebola: Kinshasa affûte ses armes

Jonathan Siva

Du 29 au 30 Août dernier, une formation a réuni à Kinshasa, capitale de la RDC, les superviseurs du programme national de l’hygiène aux frontières et ceux de la direction générale de la lutte contre les maladies, ainsi que des nombreux experts et participants venus assister à ces séances de remise à niveau.

L’essentiel de cette formation consistait à permettre aux participants de s’outiller en connaissances et techniques de riposte contre les maladies à virus Ebola (MVE), pour ensuite relayer ces enseignements aux prestataires au niveau opérationnel, afin de renforcer la surveillance et le contrôle dans le but de stopper la propagation de ce virus, notamment à Kinshasa. 

A l’issu de cette formation, les mesures prises consisteront à renforcer les capacités des prestataires opérant dans les zones touchées par Ebola, ainsi que des exercices de simulation grandeur nature, qui seront effectués dans les zones aéroportuaires, dont l’aéroport international de N’djili. 

Dans la perpective de limiter la propagation d’Ebola, le Dr Body Ilonga, coordonnateur de la préparation de la riposte à Kinshasa, estime que ces exercices prévus en début Septembre, permettront aux prestataires d’opérer virtuellement face aux individus suspectés de MVE. 

Par ailleurs, il convient de rappeler l’apport du Japon dans cette lutte que mène la RDC contre Ebola. En effet, c’est à travers l’Agence Japonaise de  Coopération Internationale, JICA, et l’Equipe d’Aide d’Urgence Japonaise, JDR, qu’un don important chargé d’équipements évalué à environ 5 millions d’USD a pris la direction du pays de Lumumba.

Les équipes de riposte basées en RDC entendent utiliser à bon escient ces outils afin d’éradiquer définitivement ce fléau de santé. 

Jonathan SIVA 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC - Santé : Antonio Guterres a appelé les partenaires internationaux à honorer leurs promesses de financement de la riposte contre Ebola

En visite de 3 jours en RDC, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres s’est rendu ce dimanche 1er septembre à Mangina. C’est dans ce village qu’avait été enregistré le premier cas confirmé d’Ebola. C’est sous les cris des chants que le Secrétaire général des Nations unies a été accueilli […]