UC-PIF a présidé la 1ère réunion du COPIL après le lancement des activités pour le bassin de kisangani

Rédaction

Le Programme d’investissement pour la Foret (PIF) a organisé la première réunion du Comité Provincial de Pilotage et de lancement des activités du Projet intégré REDD+ dans les Bassins de Mbuji-Mayi/ Kananga et de Kisangani (PIREDD/MBKIS) pour le bassin de Kisangani dans la Province de la Tshopo , le vendredi 19 juillet 2019.

Les assises présidées par Monsieur Joseph Tofendo, Directeur de Cabinet et représentant du Gouverneur de la Province de la Tshopo, Monsieur Louis – Marie Walle Lufungula, a réuni une quarantaine des participants dont les membres de la délégation de Kinshasa conduite par le Secrétaire Général à l’Environnement et Développement durable, Monsieur Benjamin Toïrambe. Il s’agit des délégués du Ministère de l’Environnement et Développement Durable, du Coordonnateur de l’Unité de Coordination du Programme d’Investissement pour la Forêt (UC-PIF), Monsieur Clément Vangu, de quelques Experts du PIF et du Coordonnateur de la Coordination Nationale REDD, Monsieur Assani Ongala, ainsi que du Coordonnateur National du GTCR-R, Monsieur Julien Kabalako.

Dans son mot de circonstance, le Secrétaire Général à l’Environnement et Développement durable, Monsieur Benjamin Toïrambe,  a rappelé le contexte général du PIREDD/MBKIS avec ses deux composantes, il s’agit de la Composante 1 : « Appui à la gestion durable des forêts » avec comme activités la réhabilitation des forêts dégradées et des plantations forestières, l’encadrement de la filière bois – énergie et le renforcement des capacités ainsi que la Composante 2 « Appui à l’agriculture durable et à la sécurisation forestière » dont les activités concernent la promotion des pratiques agricoles durables, la promotion des plans locaux d’utilisation des terres, l’appui au mécanisme de sécurisation foncière et les mesures d’accompagnement des plans de développement local.

Présentant le projet dont les activités ont été lancées, le Coordonnateur National de l’UC-PIF, Monsieur Clément Vangu a précisé qu’il s’agit d’un projet du Gouvernement Congolais, financé dans le cadre du PIF qui est une fenêtre de financement du Climate Investissement Funds (CIF). Le projet est appuyé par la Banque Africaine de Développement et mis en œuvre par le Ministère de l’Environnement à travers l’Unité de Coordination du Programme d’Investissement pour la Forêt.

Avec pour objectif global la réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts tout en luttant contre la pauvreté, le projet est mis en œuvre dans la Province de la Tshopo par le Groupement des ONG locales Ocean/Osapy/ADIKIS, travaillant en consortium comme Agence Locale d’Exécution avec Ocean comme chef de file. Le Groupement est placé sous la supervision de la Coordination provinciale du PIREDD/MBKIS dirigée par Monsieur Emmanuel Saïdi.

Les activités seront exécutées sur les axes Kisangani – Banalia et Kisangani – Opala dans les territoires de Banalia (Bengamisa), Opala (Yaleko) et Lubuya – Bera (forêt classée de Masako de 2.905 ha à 9Km de Kisangani).

Le Comité Provincial de Pilotage présidé par le Ministre Provincial de l’Environnement de la Tshopo, Monsieur Walter Ngendja Tago, se tiendra deux fois par année pour donner les orientations stratégiques sur la mise en œuvre des activités du projet, valider et évaluer les Plans de Travail et Budgets Annuels (PTBA).

Communication PIF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

EBOLA : deux traitements de l'espoir ?

Les scientifiques peuvent caresser l’espoir d’un remède au virus Ebola, deux médicaments ayant augmenté le taux de suivie des patients dans le cadre d’un essai clinique en République Démocratique du Congo, ont annoncé lundi les autorités sanitaires, qui ont financé l’étude.Bien qu’encore à l‘étape expérimentale, le REGN-EB3 et le mAb114 […]