Au parc SALONGA, les animaux sont menacés par des braconniers (CDRN/Kole)

Rédaction

Les animaux de la partie sud-est du parc de Salonga sont soumis à un braconnage systématique : outre des grands braconniers – qui viennent des centres urbains abattre des éléphants -, il y a des petits braconniers de plus en plus nombreux qui tuent du gibier nuit et jour avec des méthodes raffinées et des techniques perfectionnées. 

Beaucoup d’espèces animales sont en voie d’extinction. 
Les poissons ne sont pas du reste: l’emploi du pesticide « ipopo » dans la pêche porte un coup fatal à la survie des poissons, et beaucoup d’espèces halieutiques sont voués à la disparition. 

Dans cette région à vocation agricole, les paysans ne savent pas couler leurs produits agricoles à cause de la détérioration des voies de communication: les routes sont dans un état de délabrement très avancé. À cela il faut ajouter la faiblesse voire la complicité des services de l’État.

Il sied de signaler des phénomènes inattendus comme la perturbation climatique qui a compromis la saison dernière la récolte des produits agricoles comme le riz, très prisé dans la région. 

Cette situation a eu entre autres conséquences la recrudescence de la malnutrition, avec un accent particulier chez les pygmées qui vivent principalement de la chasse, mais qui n’arrivent plus à y trouver le nécessaire pour leur survie. 

Abbé Jerry LOKELA, Directeur de la Commission Diocésaine pour les Ressources Naturelles, Diocèse de Kole (CDRN/Kole)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Transport : sur fonds de l'UE, deux bateaux multifonctionnels seront opérationnels d'ici novembre 2019, sur le fleuve congo

Une visite de la délégation de l’Union européenne et des journalistes était organisée ce vendredi 9 août 2019, au chantier naval de la Société Congolaise de Transport et de Port (SCTP) de Kinshasa. Il était question de se rendre compte de l’avancement des activités de construction de ces deux bateaux, […]