Opération « Kin Bopeto » : Gentiny NGOBILA va sanctionner les bourgmestres têtus

Rédaction

La ville de Kinshasa est devenue un dépotoir des immondices, depuis que l’hôtel de ville a repris la gestion des déchets en 2015, d’où le chef de l’exécutif provincial a mis sur pied son programme quinquennal dénommé  » KIN BOPETO « .

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila met en garde les bourgmestres de 24 communes que composent la capitale congolaise sur les débuts des travaux d’assainissement visant un changement de mentalité et de comportement pour refuser l’insalubrité dont la rétrocession de 16 millions de francs congolais et promet des sanctions à l’encontre des autorités urbaines dont les actions ne seront pas visibles.
 » En attendant le lancement de cette campagne, les prémisses doivent être visibles après la rétrocession de 16 millions de francs congolais accordés tout récemment à tous les bourgmestres de la capitale de la RDC. Ceux qui resteraient en marge seront sanctionnés « , a déclaré le gouverneur Gentiny Ngobila aux bourgmestres lors d’une réunion le week-end dernier.

Du côté de la commune de Kinshasa, les vendeurs du marché central communément appelé  » Zando  » bafouent en permanence les notions et les valeurs d’hygiènes. Ils ne tiennent pas en compte la propreté dans laquelle ils doivent exposer leurs marchandises, ne se souciant pas de leur propre état de santé. Chose grave, malgré la saison sèche, on trouve de l’eau stagnante au marché central. Ils vendent près des caniveaux plein de bouteilles d’eau qui jonchent ses avenues en terre battue sans pourtant s’inquiéter des effets que cela aura sur la santé des acheteurs.
 » Nous payons des taxes auprès de l’administration du marché central par le biais de leurs agents presque tous les jours, dont l’objet est de dégager l’insalubrité mais chaque fois nous trouvons que de la saleté. Nous demandons au gouverneur de la ville Gentiny Ngobila de ne pas être tendre avec les bourgmestres de l’ancien exécutif provincial « , a déclaré une vendeuse des poissons au grand marché.

Somme toute, un rapport d’évaluation de terrain sera remis au ministre provincial de l’intérieur Dolly Makambo avant de le soumettre à l’appréciation de Gentiny Ngobila pour des sanctions éventuelles.

Noter que le lancement officiel du programme  » KIN BOPETO  » qui était prévu pour le samedi 3 août 2019, est reporté à une date ultérieure.


ALI MALIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

EBOLA : forte controverse autour du nouveau vaccin testé en Ouganda

Un vaccin fabriqué par l’entreprise Johnson & Johnson, aux Etats-Unis, est actuellement en phase d’expérimentation en Ouganda. Il pourrait être utilisé dans la République Démocratique du Congo(RDC), où l’épidémie d’Ebola a déjà fait plus de 1 800 morts, en une année. » Nous menons actuellement un exercice de vaccination à Mbarara […]