Intégration régionale : la RDC invitée au contrôle alimentaire et à la compétitivité

Rédaction

Débutée le 9 juillet dernier, une formation organisée par l’Office Congolais de Contrôle (OCC) et la Cellule d’appui à l’Ordonnateur national  du Fonds Européen de Développement (COFED), ambitionne le renforcement des capacités pour l’intégration régionale de la RDC dans le COMESA, cet acronyme anglais se traduit littérairement par Marché commun de l’Afrique australe et orientale.

Pour rappel, ce colloque prend ses locaux au centre d’accueil Bakanja à Goma, chef-lieu de la province du Nord-kivu dans la partie orientale du pays de Lumumba. Allant du 9 au 19 Juillet 2019, cet atelier regroupe 50 participants dont 25 opérateurs économiques du secteur alimentaire et 25 autres, agents de l’OCC.

La mission de cette formation est bicéphale. D’une part, elle aspire inciter les opérateurs économiques de Goma à appliquer une vente compétitive ; d’autre part, elle mobilise cet échantillon du personnel de l’OCC à mieux inculquer les notions sur les composantes des aliments, pour ainsi quitter le contrôle de papiers et factures, pour une vérification efficiente et minutieuse des produits qui parviennent à ce bureau chargé de vérifier notamment, les aliments avant leur mise au marché.

Au sortir de cette formation, les participants devront appliquer les théories apprises sur terrain afin d’optimiser la qualité de la consommation locale et faisant d’une pierre deux coups, l’intégration de la RDC au COMESA. Par ailleurs, il faut noter que Bukavu, cette ville, chef-lieu du Sud-kivu, est la prochaine cible de cette formation. 


Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Santé : la FAO encourage l'augmentation de la production agricole mondiale de 15 % sur les dix prochaines années

Plus de céréales, de sucre et d’huiles végétales, diminution de viande dans les pays développés… l’alimentation mondiale devrait connaître des évolutions notables ces 10 prochaines années, estime la FAO.Au cours de la prochaine décennie, la population mondiale poussera de 7,5 milliards à 8,4 milliards de personnes. Cette croissance démographique sera […]