RDC : le PAM au secours de 300.000 déplacés en Ituri

Rédaction

Le Programme alimentaire mondial (PAM), basé à Genève, a exprimé son besoin de tripler l’aide allouée en République Démocratique du Congo, afin de secourir les milliers des déplacés  d’Ituri.
Ce désir trouve sa source à l’exode rural qui découle d’une tension interethnique dans cette partie orientale de la RDC.

Avec un premier bilan de 117 morts selon l’ONU, ces conflits entre ethnies engendrent des nombreux incidents tant en termes de dégâts matériels que de pertes en vies humaines. Obligées de fuir leurs résidences, les familles n’apportent généralement rien avec elles. Entre la sécurité et besoins primaires, le choix est clair…
Cette fuite précipitée engendre un phénomène en chaînes qui comprend notamment, une surpopulation dans les localités d’accueil ainsi qu’une malnutrition accrue. 

Le PAM ne reste pas indifférent face à ce fléau. Son porte-parole, Hervé Verhoosel interviewé récemment, a avoué l’ambition de cette agence mondiale de venir en aide à ces milliers des déplacés. Cependant, le PAM n’entend pas traiter cette situation avant celle d’Ebola.

Pour faire d’une pierre deux coups, l’agence promet de mettre les moyens nécessaires pour l’éradication totale de ces fléaux qui occupent visiblement l’en-tête des futures réalisations du PAM en RDC.


Jonathan SIVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Environnement : le gouvernement congolais pour le recyclage des déchets solides à Kinshasa

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a signé, mardi 2 juillet 2019, un protocole d’accord avec la firme environnementale espagnole SECAD, une filiale de Panafrican Green Energy. L’accord prévoit le recyclage de 3 millions de tonnes de déchets solides produits dans la ville de Kinshasa.La mise en œuvre […]