G20 : Un accord pour lutter contre la pollution plastique en mer

Rédaction

Chaque année, des millions de tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les mers et les océans. Avec un impact de plus en plus important sur les activités économiques liées, sur la santé humaine et sur l’environnement de manière générale.
Ainsi, la pollution plastique coûterait, tous les ans, la vie à 100.000 mammifères marins. Et enfin, les pays du G20 se sont accordés pour faire changer les choses.

« C’est formidable que nous ayons à concevoir des règles pour tous, y compris les pays émergents et en développement », s’est félicité le ministre japonais de l’Environnement, Yoshiaki Harada à l’issue d’une réunion de deux jours des ministres de l’Environnement du G20.
Les mesures seraient volontaires et les progrès seraient publiés une fois par an, d’après l’agence de presse AFP.
Chaque année, huit millions de tonnes de plastique sont rejetées en mer. Ces matériaux évoluent au gré des courants, et sont consommés par les plancton et les organismes marins, jusqu’à contaminer toute la chaîne alimentaire.

Les emballages en plastique ont de moins en moins bonne presse dans l’opinion publique. Mais leur recyclage effectif est encore très limité.
Face à la vague du vrac et du « zéro déchet », les pays du G20 veulent montrer qu’ils ne sont pas inactives.
« C’est un premier pas pour résoudre ce problème et qu’il est insuffisant de compter  sur les actions volontaires des pays pour résoudre cette crise. Des règles internationales contraignantes avec des calendriers et des objectifs claires, comme ceux de l’accord de Paris sur le climat », a souligné Hiroaki Odachi de Greenpeace Japon.

La pollution liée au déchets plastiques devient de plus en plus préoccupante, tant pour l’environnement que d’un point de vue de santé publique. De ce fait, le regret est que cet accord n’implique aucune contrainte et ne soit basé que sur le volontariat.

ALI MALIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

KINSHASA : aux habitants de ZAMBA télécom, G. NGOBILA promet de l'eau dans les prochains jours

Tôt le matin de ce mercredi 19 juin, les habitants du quartier Zamba télécom dans la commune de Mont-Ngafula ont barricadé la route empêchant ainsi la circulation des véhicules et des personnes dans ce coin de la capitale. Aussitôt informé, le Gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, s’est rendu […]