JME 2019 : Des engagements oui, et après ?

Rédaction

Cette année, la journée mondiale de l’environnement, célébrée tous les 5 juin, avait comme thème : « La pollution de l’air ».
À Kinshasa, il s’est déroulé le lancement de l’initiative « 1 milliard d’arbres pour le climat d’ici 2023 » axée sur la protection de l’environnement.

Cette campagne était lancée par le gouvernement congolais, sous la férule de la présidence de la République, représentée par le conseiller spécial du chef de l’État, le Professeur Dieudonné Musibono.

En gros, cette campagne vise à améliorer la qualité de l’air et à lutter contre le changement climatique.
 

Toutes ces célébrations, pour quelles fins ?
Une des questions qui doivent pousser les uns et les autres à une profonde réflexion sur des actions quotidiennes à mener pour un réel changement de mentalité, sans lequel rien ne pourra se faire. En prêchant par des actes concrets et non des actions creuses. C’est, en effet, le message essentiel lancé par les têtes pensantes de cette initiative combien louable.

ALI MALIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Cancer du sein : Le risque de fatigue affecte la qualité de vie des patientes

Liée au cancer du sein et ses traitements, la fatigue est un symptôme fréquent qui affecte la qualité de vie des patientes. Il ne s’agit pas d’une fatigue courante, semblable à ce que l’on éprouve en fin de journée ou après avoir fait de l’exercice physique et ressentant à la […]