AFIA MAMA : les jeunes filles du Lycée Maman wa Bosawa sensibilisées sur l’hygiène menstruelle

Rédaction

L’ONG AFIA MAMA, dirigée par Mme Anny Modi, a organisé une journée de sensibilisation, au lycée Maman wa bosawa, dans la commune de Kimbanseke, en marge de la journée mondiale de l’hygiène menstruelle, célébré le 28 mai de chaque année. C’était sous le thème « Mettons fin à l’ignorance sur la menstruation ».

Pour Mme Modi, combattante pour la défense des droits des femmes et des jeunes filles, c’est l’occasion pour cette organisation non gouvernementale qui milite pour les droits de la femme, de joindre sa voix à celle de la dynamique femme UCC pour briser le silence autour des menstrues et discuter sur l’hygiène menstruelles. Il sied de souligner que l’hygiène menstruelle fait partie de la santé Sexuelle et reproductive pour le bien-être de la femme, enfant et famille. Elle mérite, sans ambages, une attention spéciale pour l’adolescente.

C’est la raison pour laquelle, le Dr Jessy Kabongo a saisi cette opportunité pour expliquer aux lycéennes du Lycée Maman wa Bosawa, comment calculer le cycle menstruel. Car, nul n’ignore que les adolescentes qui n’arrivent pas à bien calculer leur cycle menstruel tombent enceinte involontairement. Ce qui fait augmenter le taux de grossesses non désirées.Aussi, les lycéennes ont été éclairées que les menstrues ne pas une raison pour qu’elles ratent les cours. C’est dire qu’elles ont besoin juste d’une bonne information sur l’hygiène menstruelle.
Pour ce faire, Mme Laetitia Nguadi, chargée de communication et mobilisation communautaire à l’ONG AFIA MAMA, leur a expliqué comment utiliser la serviette hygiénique.

Le but de cette activité est de rendre disponible, à la limite gratuit, les serviettes hygiéniques pour les adolescentes à l’école afin d’éviter qu’elles ratent quelques leçons à cause des menstrues.

À cet effet, AFIA Mama a doté, à titre symbolique, un lot des  serviettes hygiéniques au lycée Maman wa Bosawa. Il faut signaler que le travail reste à faire pour que toutes les adolescentes aient accès aux informations sûres et nettes pour bien gérer leur cycle. Car, les barrières demeurent à brisées dans différentes familles où les sujets ayants traits à la santé sexuelle et reproductive ne sont pas abordés. Pour preuve, les différentes expériences rencontrées par AFIA MAMA, démontrent le manque d’information au préalable pour préparer l’adolescente à l’hygiène menstruelle.

JN/Greenrdc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC-Ebola : 10 mois après, 1.880 cas confirmés et 1.323 décès enregistrés au Nord-Kivu et en Ituri

1er août 2018-1er juin 2019, cela fait exactement 10 mois jour pour jour depuis que la maladie à virus Ebola a été signalée à Mangina, agglomération située à près de 30 kilomètres, à l’ouest de Beni, au Nord-Kivu (Est de RD Congo). Le ministère national de la Santé a, dans […]