Agriculture : L’APOI satisfaite des progrès réalisés en Afrique sur la filière huile de palme

Rédaction

L’APOI, sous la coordination de Tropical Forest Alliance, a publié un nouveau rapport d’impact sur la durabilité de la filière « huile de palme ». Une collaboration réunissant quelques pays africains, des organisations de la société civile et des entreprises du secteur privé quant aux réussites de l’initiative pour l’huile de palme en Afrique.

Selon le rapport publié, il y a eu lieu de signaler des avancées considérables comme la prise en compte de l’ensemble des produits de base et des secteurs concernant une région pour lutter contre le déboisement, tout en contrant les effets provocant ces changements, le développement de cette plateforme régionale pour la promotion d’une huile de palme à l’échelle globale et régionale et l’approche multipartite de l’élaboration des principes et des plans d’actions nationaux.

Interrogé par Environews, Mr Louis Defo, coordination de Proforest pour le bassin du Congo, a indiqué qu’il est était important de rassembler tous les acteurs. Avant, ils menaient leurs activités sans se préoccuper de ce qui se passait ailleurs en suivant leurs propres ambitions ; maintenant, les opérateurs de toute la filière (petits exploitants, agro-entreprises, associations de producteurs, fonctionnaires, associations de la société́ civile) ont commencé à collaborer ensemble.

Somme toute, L’APOI continuera de ménager des espaces régionaux où les pouvoirs publics, les donateurs et le secteur privé pourront se rencontrer régulièrement pour assurer la cohérence de la promotion de l’huile de palme durable en Afrique et créera des emplois et de la richesse au profit des communautés locales tout en protégeant les forêts tropicales de la région.

ALI MALIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

RDC : le Projet de la construction du Pont route-rail Brazza-Kin décrié au Kongo-Central

Le Projet de la construction du Pont route-rail Kinshasa-Brazzaville n’a pas été bien apprécié par la population  de la province du Kongo-Central, en République démocratique du Congo. De Kasangulu à Muanda, la population  boude l’annonce pour Août 2020 du début des travaux tel qu’annoncé par le président de la Banque […]